Western Flute Suite (flûte et piano)

14/09/2022

Troisième opus des arrangements consacrés aux œuvres d'un compositeur encore trop peu exploré des flûtistes, cette nouvelle Fantaisie sur la Fanciulla del West de Giacomo Puccini poursuit son incursion au cœur du style des paraphrases d'opéra, genre très en vogue dans les salons de la seconde moitié du XIXe siècle. Après la composition de sa Madame Butterfly, Puccini se met en quête d'un nouveau sujet. Il quitte l'Italie pour un voyage à travers les Etats-Unis, au cours duquel il assiste à une représentation de «The Girl of the Golden West», une pièce de l'auteur américain David Belasco. Dès lors, le thème de son prochain ouvrage est tout trouvé : la ruée vers l'or californienne des années 1850. L'intrigue, comparable à celle de Tosca, se focalise autour de trois personnages principaux : Minnie, gérante du saloon Polka, tombe amoureuse d'un certain Dick Johnson, nom d'emprunt sous lequel se cache le très recherché bandit Ramerrez. Le shérif Jack Rance, lui aussi très épris de Minnie, vient contrarier cette histoire d'amour. Dans la Fanciulla del West, point de tragédie finale : Puccini opte pour une «Happy End», à l'américaine !

La Fanciulla del West est créée le 10 décembre 1910 au Metropolitan Opera de New-York sous la direction de Toscanini. Bien qu'empreint de poésie, cet opéra n'aura jamais le succès de ses trois ainés. Prenant en effet ses distances avec le bel canto, pourtant tant attendu par le public, le compositeur offre à l'orchestre, d'une certaine manière, le rôle principal. Si les éléments impressionnistes sont déjà très présents dans Madame Butterfly, la Fanciulla del West révèle la forte influence de Debussy dans le langage de Puccini, lui permettant de s'affranchir de l'héritage wagnérien. Une nouvelle fois stimulée par l'exotisme de son sujet, l'imagination du compositeur toscan est tonifiée par ses recherches sur le patrimoine folklorique indien et américain du Far West. L'abondance des gammes par tons et des accords de quintes augmentées structurent ici le langage harmonique, parvenu aux confins de la tonalité. La Fanciulla del West est sans doute le plus moderne de tous ses opéras.

A l'instar des fantaisies sur Tosca ou Madame Butterfly, la «Western Flute Suite» plonge immédiatement l'auditeur dans l'ambiance générale de l'opéra d'origine, en en reprenant les principaux contours thématiques. Vous pourrez notamment redécouvrir le thème de l'introduction du 1er acte, l'air de Rance, ainsi que l'arrivée au saloon de Johnson, incarnée par des motifs syncopés très symptomatiques de la musique d'outre atlantique de cette époque. La valse emblématique de l'amour naissant entre Minnie et Johnson est présentée sous la forme d'une grande variation, laissant la part belle à la virtuosité instrumentale et à l'expressivité du flûtiste.

Paris, le 25 mars 2021

Laëtitia Brault et Jean-Christophe Maltot

Arrangement : Jean-Christophe Maltot

Durée : 11'

https://www.klarthe.com/index.php/fr/editions/fantaisie-sur-madame-butterfly-giacomo-puccini-543-detail